Euro Stoxx 50: la reprise amorcée en mars à 1.765 points reste fragile

le 18/05/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Il reste encore des résistances importantes à franchir pour écarter le risque d’un retour au point de départ

L’Euro Stoxx 50 a reculé de 3,99 % à 2.364 points la semaine dernière, enregistrant ainsi sa première baisse hebdomadaire significative depuis le rebond effectué début mars sur les 1.765 points. Ce repli est intervenu une semaine après la sortie par le haut du canal baissier au sein duquel l’Euro Stoxx 50 évoluait depuis juin 2007. Il devrait donc être considéré comme une phase de consolidation avant que l’indice ne reprenne le chemin de la hausse avec un premier objectif dans la région des 2.840 points (1) et un palier à 2.605-2.615 points (2).

Cela étant, ce repli - amorcé le 7 mai à 2.489 points - a révélé une droite de résistance baissière (voir le graphique ci-contre) qui passe à 2.438 points cette semaine (- 27,77 points/semaine) et surtout «coiffe» toutes les reprises qui sont venues consolider la tendance baissière engagée en juin 2007 à 4.573 points. L’existence de cette droite de résistance crée un risque baissier qui contrebalance le signal de retournement à la hausse enregistré il y a deux semaines, lequel pourrait se révéler être un faux signal, comme cela se produit parfois. Il est donc encore trop tôt pour se prononcer sur la fin ou non de la tendance baissière initiée à 4.573 points; tendance qui, d’un point de vue «elliottiste», constitue vraisemblablement la troisième et dernière phase d’une correction en A-B-C entamée à 5.522 points en mars 2000 (L’Agefi du 16 mars dernier).

Dans ce contexte, nous adoptons une position neutre en attendant que le signal haussier enregistré il y a deux semaines soit confirmé par une clôture hebdomadaire au-dessus de la droite de résistance baissière révélée la semaine dernière ou infirmé. Dans le second cas, il faudra d’abord que l’Euro Stoxx 50 revienne à l’intérieur du canal baissier dont il est sorti début mai. La borne haute de ce canal, qui a été testée la semaine dernière, passe à 2.334 points cette semaine et décroît de 29,77 points chaque semaine. L’indice paneuropéen devra ensuite clôturer sous la zone de support située à 2.100-2.110 points (gap ouvert à la hausse le 2 avril dernier). La région des 1.765 points constituerait alors l’objectif minimum du mouvement baissier amorcé à 2.489 points.

(1) 1er retracement de Fibonacci de la baisse développée de 4.573 à 1.765 points.

(2) Gap ouvert à la baisse le 11 novembre 2008 et partiellement comblé le 6 janvier 2009.

A lire aussi