Euro Stoxx 50 : la probabilité que la reprise soit technique reste élevée

le 21/06/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Il faudrait casser la résistance des 2.800 points pour réduire le risque d’un retour à 2.400-2.450 points

L’Euro Stoxx 50 a progressé de 3,74 % à 2.737 points la semaine dernière. Il a confirmé ainsi la reprise, après une semaine de pause, de la hausse amorcée fin mai à 2.450 points et reconquis la moitié du terrain perdu depuis le début de la correction baissière enclenchée mi-avril à 3.025 points. Cela étant, certains éléments invitent à la prudence pour ne pas conclure prématurément à la fin de cette correction baissière et à un retournement durable à la hausse.

Tout d’abord, le niveau sur lequel l’indice paneuropéen a rebondi il y a un mois – 2.450 points – ne correspond pas a priori à un des supports susceptibles de mettre fin à la correction initiée à 3.025 points, c'est-à-dire un des retracements de Fibonacci de l’impulsion (1) qui a précédé cette correction ou un support important. Aussi, bien qu’il n’y ait pas de règle absolue en matière de point de retournement d’un marché, le niveau des 2.450 points pourrait ne pas être le point bas de la correction baissière engagée à la mi-avril. Et ce d’autant plus que cette correction a été plus courte que celle à laquelle on pouvait s’attendre compte tenu de la durée de l’impulsion qui l’a précédée. Enfin, le retournement à la hausse d’indicateurs numériques tels que le RSI-13 semaines, représenté au bas du graphique ci-contre, reste fragile, aucune résistance importante n’ayant été franchie jusqu’ici.

Dans ces conditions, tant que l’Euro Stoxx 50 sera sous la zone de résistance située à 2.790-2.805 points (2), le risque restera élevé que la hausse entamée à 2.450 points vise à consolider la vague de baisse initiée à 3.025 points avant qu’il ne se réoriente à la baisse. L’indice devrait, dans ce cas, revenir dans la zone de support que forment le niveau des 2.450 points et le retracement de Fibonacci situé à 2.405 points (3), avec un palier important à 2.650-2.670 points (petit gap haussier ouvert lundi dernier et plus haut touché le 3 juin). Dans une logique baissière, la zone des 2.405-2.450 points constitue un objectif minimum dont la cassure plaiderait pour une baisse jusqu’à la région des 2.190-2.260 points (4) avant que l’Euro Stoxx 50 ne tente d’entamer une hausse durable.

(1) Hausse en cinq vagues entamée à 1.765 points en mars 2009.

(2) Niveau de résistance établi à la mi-mai et 3ème retracement de Fibonacci de la baisse de 3.025 à 2.450 points.

(3) 2ème retracement de l’impulsion développée de 1.765 à 3.045 points.

(4) Objectif du double top dessiné à 3.025-3.045 points, point bas de la vague 2 et 3ème retracement de Fibonacci de l’impulsion entamée à 1.765 points.

A lire aussi