Euro Stoxx 50 : la correction baissière n’est pas terminée

le 10/05/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice dispose d’un potentiel de baisse jusqu’à 2.190-2.260 points avec un palier dans la région des 2.400 points

L’Euro Stoxx 50 a chuté de 11,24 % à 2.500 points la semaine dernière, accélérant ainsi la baisse amorcée mi-avril dans la région des 3.000-3.045 points. Cette zone correspondait à l’objectif minimum de la tête-épaules inversée dessinée au cours du premier trimestre (L’Agefi du 15 mars) et, d’un point de vue «elliottiste», à celui de la cinquième et dernière vague de l’impulsion initiée à 1.765 points en mars 2009 (voir les chiffres bleus désignant les différentes vagues sur le graphique ci-contre).

Après le signal baissier qu’avait constitué la cassure, une semaine plus tôt, du support clé situé à 2.805 points (1), cette accélération baissière a confirmé la fin de l’impulsion engagée à 1.765 points et donc l’engagement de l’indice paneuropéen dans la phase de correction qui doit suivre toute impulsion.

Le premier objectif de cette correction baissière, à savoir la zone des 2.550-2.615 points (2), a été cassé la semaine dernière et l’Euro Stoxx 50 dispose d’un potentiel de baisse supplémentaire significatif.

La configuration baissière du RSI-13 semaines (3) représenté au bas du graphique ci-contre et surtout la cassure du support situé à 2.615 points, qui a validé le double top dessiné de la mi-janvier à la mi-avril à 3.025-3.045 points, appellent, en effet, au prolongement de cette correction - schématisée par un mouvement en trois temps, a-b-c - jusqu’à la région des 2.190-2.260 points. Cette plage de cours correspond à l’objectif minimum du double top et à la zone de support que forment le point bas de la vague 4 et le 3ème retracement de Fibonacci de l’impulsion qui a pris fin à 3.025 points. Le principal palier sur la voie de cet objectif devrait se trouver au niveau de la région des 2.380-2.405 points (petit gap haussier ouvert le 15 juillet 2009 et 2ème retracement de Fibonacci de l’impulsion qui vient de s’achever).

L’ex-support situé à 2.615 points, considéré désormais comme un niveau de résistance, devrait contenir tout rebond technique sur la zone de support des 2.380-2.405 points – ou avant ce palier– et forcer l’Euro Stoxx 50 à reprendre la direction des 2.190-2.260 points.

(1) Tant que cet ex-niveau de résistance établi le 22 février n’était pas cassé, la baisse amorcée mi-avril à 3.025 points pouvait être considérée comme une consolidation mineure au sein de la vague 5, L’AGEFI du 12 avril.

(2) Top de la vague 1, 1er retracement de Fibonacci de la hausse de 1.765 à 3.045 points et niveau de rebond du 8 février.

(3) Relative Strength Index, indicateur de puissance d’un mouvement.

A lire aussi