Euro Stoxx 50 : la consolidation du " rally " de début novembre touche à sa fin

le 30/11/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le retour à 2.960 points puis une hausse jusqu’à 3.170 points restent les objectifs pour la fin 2009 ou le début 2010

Le spectaculaire retournement à la hausse opéré durant la séance de vendredi dernier a permis à l’Euro Stoxx 50 d’effacer une partie des lourdes pertes enregistrées la veille (- 3,36%) et de clôturer quasiment inchangé d’un vendredi à l’autre à 2.831 points (- 0,07%). L’indice paneuropéen ayant rebondi sur la droite - qualifiée de court terme sur le graphe ci-contre - qui le soutient depuis le renversement de tendance intervenu en mars dernier à 1.765 points, aucun support majeur n’a été cassé au cours de ces deux dernières semaines orientées à la baisse. Il n’y a pas eu non plus de signal baissier du côté des indicateurs techniques tels que le RSI-13 semaines (1) qui n’est pas sorti du canal haussier au sein duquel il évolue depuis plusieurs mois, bien qu’il soit orienté à la baisse depuis quelques semaines.

Dans ce contexte, il faut considérer d’une part que le repli amorcé il y a deux semaines à 2.935 points vise à consolider le «rally» déclenché début novembre à partir du retracement de Fibonnaci de court terme situé à 2.695 points (2) et, d’autre part, que cette phase de consolidation est vraisemblablement terminée ou proche de la fin. La «droite de support de court terme», qui passe à 2.784 points cette semaine (+26.8 points/semaine), devrait en effet continuer de contenir toute tentative de repli jusqu’à ce que l’Euro Stoxx 50 revienne dans la région des 2.935-2.960 points (plus hauts de novembre et d’octobre).

En l’absence de signal baissier, le scénario que nous privilégions, depuis le franchissement à la mi-septembre de l’objectif initial des 2.840 points (3), est celui d’une hausse jusqu’au retracement de Fibonacci de moyen terme situé à 3.170 points (4), lequel devrait être atteint à la fin de l’année ou début 2010. L’Euro Stoxx 50 devrait donc casser la zone de résistance des 2.935-2.960 points à plus ou moins brève échéance et prolonger la tendance amorcée à 1.765 points en mars; tendance qui, d’un point de vue «elliottiste», pourrait faire partie d’une impulsion – tendance comprenant cinq phases – entamée au terme d’une correction majeure en trois temps (A, B et C) engagée en mars 2000 à 5.522 points exactement. L’objectif à long terme de la hausse initiée à 1.765 points pourrait donc être de ramener l’Euro Stoxx 50 aux points de départ des vagues C et A de la correction majeure à la baisse, soit respectivement les régions des 4.575 et 5.520 points.

(1) Relative Strength Index, indicateur de puissance d’un mouvement.

(2) 1er retracement de la hausse de 2.260 à 2.960 points.

(3) 1er retracement de Fibonacci de la baisse de 4.573 à 1.765 points. Objectif pour le second semestre 2009 fixé après la sortie du «canal baissier de moyen terme», L’Agefi du 15 juin.

(4) 2e retracement de la baisse de 4.573 à 1.765 points.

A lire aussi