Euro Stoxx 50: la consolidation baissière amorcée mi-octobre est terminée

le 16/11/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice devrait revenir à 2.960 points puis viser les 3.170 points pour la fin 2009 ou le début 2010

L’Euro Stoxx 50 a progressé de 3,18 % à 2.883 points la semaine dernière, prolongeant ainsi la reprise amorcée une semaine plus tôt à 2.695 points. Il avait alors rebondi sur le premier retracement de Fibonacci de la hausse développée de 2.260 à 2.960 points entre juillet et la mi-octobre et révélé ainsi une droite de support qualifiée de court terme sur le graphique ci-contre.

La double particularité de ce niveau de rebond et la configuration haussière du RSI-13 semaines (1) amènent à penser que la baisse amorcée à 2.960 points visait à consolider le mouvement initié à 2.260 points - et non le «rally» enregistré début octobre - et que cette phase de consolidation est terminée. L’Euro Stoxx 50 est donc sur le chemin du retour à 2.960 points. Dans ce contexte, le petit gap ouvert à la hausse lundi dernier autour des 2.810 points, ou la «droite de support de court terme» qui passe à 2.748 points cette semaine (+ 27,3 points/semaine), devrait contenir tout repli technique avant que la région des 2.960 points ne soit atteinte puis dépassée. Le bas du petit canal haussier tracé en bleu sur le graphique ci-contre, qui a été cassé il y a trois semaines et est considéré désormais comme une droite de résistance passant à 2.991 points cette semaine (+ 40,7 points/semaine), devrait alors être le dernier palier avant le retracement de Fibonacci de moyen terme situé à 3.170 points (2). Ce niveau, qui est le nouvel objectif depuis le franchissement à la mi-septembre des 2.840 points (3), devrait être atteint fin 2009/début 2010.

L’Euro Stoxx 50 est alors susceptible de s’orienter à la baisse. Il ne pourrait alors s’agir que d’une phase de consolidation avant de reprendre le chemin de la hausse et non d’un retournement durable à la baisse. La sortie, début mai, du «canal baissier de moyen terme» suggère, en effet, que l’indice paneuropéen a entamé une reprise de long terme, en mars, à 1.765 points. En termes «elliottistes», il s’agirait d’une impulsion – tendance développée en cinq phases – initiée à l’issue d’une correction en trois temps (A, B et C) engagée à 5.522 points exactement en mars 2000. La reprise amorcée à 1.765 points vise, dans ce cas, à ramener l’Euro Stoxx 50 dans quelques années aux points de départ des vagues C et A, soit respectivement les régions des 4.575 et 5.520 points.

(1) Relative Strength Index, indicateur de puissance d’un mouvement.

(2) 2ème retracement de la baisse développée de 4.573 à 1.765 points.

(3) 1er retracement de la baisse développée de 4.573 à 1.765 points et objectif initial pour le second semestre 2009 suite à la sortie du «canal baissier de moyen terme», L’AGEFI du 15 juin.

A lire aussi