Euro Stoxx 50: la configuration technique reste haussière

le 14/12/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le franchissement des 2.960 points et une hausse jusqu’à 3.170 points restent les objectifs pour la fin 2009 ou le début 2010

L’Euro Stoxx 50 a reculé de 1,65 % à 2.862 points la semaine dernière. Il n’a toutefois pas cassé la droite de support tracée à partir du plus bas inscrit en mars à 1.765 points et qualifiée de «court terme» sur le graphe ci-contre. Aucun signal baissier n’ayant été enregistré, la stabilisation à laquelle on assiste depuis la mi-novembre, entre le niveau des 2.935 points et la «droite de support de court terme», doit être vue comme la consolidation du retournement à la hausse opéré début novembre à quelques points du retracement de Fibonacci situé à 2.692 points exactement (1er retracement de la hausse de 2.260 à 2.960 points entre la mi-juillet et la mi-octobre).

Dans le cas où cette phase de consolidation ne serait pas déjà terminée, le potentiel baissier paraît limité. La «droite de support de court terme» passant à 2.837 points cette semaine (+ 26.8 points/semaine) - ou à l’extrême la région des 2.695 points en cas d’«overshoot» (1) de cette droite de support - devrait, en effet, contenir toute tentative de baisse jusqu’à ce que l’Euro Stoxx 50 revienne à 2.935-2.960 points.Compte tenu du potentiel de hausse libéré par le franchissement, à la mi-septembre, de l’objectif initial des 2.840 points (2), et en l’absence de signal d’inversion de la tendance que l’Euro Stoxx 50 développe depuis mars, la cassure de la zone de résistance établie à 2.935-2.960 points reste le scénario que nous privilégions. Le retracement de Fibonacci situé à 3.170 points (3) devrait alors être le prochain objectif – pour la fin de l’année 2009 ou le début de l’année 2010 – de la hausse entamée à 1.765 points; hausse qui pourrait être une reprise de long terme.

En termes «elliottistes», il pourrait en effet s’agir d’une impulsion entamée au terme d’une correction baissière majeure dite en A-B-C engagée à 5.522 points exactement en mars 2000. Le retracement à 3.170 points ne serait dans ce cas qu’une étape dans un mouvement visant à ramener l’indice paneuropéen dans les régions des 4.575 et 5.520 points, les points de départ respectifs des vagues C et A. Autrement dit, le mouvement baissier qui pourrait être amorcé à partir de l’objectif des 3.170 points aurait pour but de consolider tout ou partie de la hausse initiée à 1.765 points avant que l’Euro Stoxx 50 reprenne le chemin de la hausse.

(1) Cassure d’une droite de tendance non suivie d’effet. Les cours reprennent rapidement la tendance initiale après ce faux signal.

(2) 1er retracement de Fibonacci de la baisse de 4.573 à 1.765 points. Objectif pour le second semestre 2009 fixé après la sortie du «canal baissier de moyen terme», L’Agefi du 15 juin.

(3) 2ème retracement de la baisse de 4.573 à 1.765 points.

A lire aussi