Les Etats-Unis créent des emplois pour la première fois depuis trois ans

le 06/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le taux de chômage est toujours stable à 9,7 %, mais l’économie américaine a créé 162.000 emplois en mars

C’est un peu moins bien que les anticipations des économistes, mais c’est une étape supplémentaire vers la sortie de crise. L'économie américaine a créé 162.000 emplois en mars. C’est la plus importante création de postes depuis trois ans et surtout le signal que le cycle de destruction d'emploi aux Etats-Unis semble terminé. Des chiffres très attendus par les marchés, mais aussi par les autorités monétaires et les économistes qui cherchent à apprécier l'ampleur de la reprise. Environ 48.000 personnes ont été embauchées pour le recensement qui a lieu tous les dix ans, tandis que 123.000 postes ont été créés dans le privé.

«Le rapport du département du travail apporte de nombreux signaux positifs pour le marché du travail», commente Inna Mufteeva économiste chez Natixis. Les chiffres des deux premiers mois de l’année ont notamment été révisés à la hausse ce qui implique que les Etats-Unis seraient dans un cycle positif depuis début 2010. En janvier, 14.000 postes auraient été créés au lieu des 26.000 suppressions annoncées. En février, les suppressions de postes ont été ramenées à 14.000 au lieu de 36.000.

L’industrie, particulièrement touchée par la crise a enfin réalisé des créations nettes (41.000 postes). Le secteur financier en revanche a détruit 21.000 emplois en mars. De son côté, le taux de chômage ne devrait pas se résorber tout de suite. La conjoncture économique reste fragile et la reprise de la demande domestique n’est pas garantie. «Nous nous attendons à ce qu’il monte encore légèrement tout au long de 2010 pour se stabiliser début 2011 et baisser ensuite lentement au cours de l'année», explique l’économiste. Plus de huit millions d'américains ont perdu leur emploi depuis le début de la récession en décembre 2007.

A lire aussi