Entreprises et salariés s’engagent toujours plus dans l’épargne retraite

le 26/01/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’encours a progressé de 28% sur les neuf premiers mois de 2008. Le nombre de sociétés proposant le Perco augmente

La chute des marchés boursiers n’a pas fait fléchir l’intérêt pour les Plans d’épargne pour la retraite collectifs (Perco). Du moins au 30 septembre 2008, date de clôture des statistiques que vient de publier l’Association française de gestion financière (AFG). Près de 70.000 sociétés proposent l’accès à ce produit, soit 24% de plus qu’à fin décembre 2007. Le nombre de salariés augmente au même rythme. Ils sont désormais 413.000 à bénéficier du Perco, un produit qui permet une sortie en capital sous forme de rente au moment du départ à la retraite. L’encours moyen par salarié atteint 4.357 euros. 

Sur neuf mois, l’encours total des Perco passe de 1,4 à 1,8 milliard d’euros. Cette hausse de 28% tient à l’alimentation des fonds par les entreprises et les salariés. Elle a représenté près de 650 millions d'euros. Les versements au titre de la participation comptent pour 43% de cette somme, ceux au titre de l’intéressement pour 20% et les versements volontaires des salariés pour 37%.

Pour l’AFG, «le Perco devrait désormais poursuivre son développement grâce à l’appropriation progressive de ce dispositif par les salariés eux-mêmes». Par ailleurs, les récentes modifications législatives soutiendront les créations de ces produits d’épargne retraite. La loi sur les revenus du travail prévoit en effet que l’adhésion des salariés au Perco peut être automatique. L’employeur peut également procéder à un versement d’amorçage dans un Perco, même en l’absence de contribution initiale du salarié. Un versement «favorisera une meilleure information des salariés sur le Perco», précise l’AFG.

A lire aussi