Les émissions de nouveaux titres font baisser les bons du Trésor américains

le 08/01/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les taux à dix ans sont à leurs plus hauts niveaux depuis trois semaines. La pentification de la courbe est toutefois fragile

Depuis quelques jours, les investisseurs semblent délaisser les obligations d’Etats américaines au profit de titres plus risqués. La récente remontée des rendements des Treasuries en témoigne. Le taux des obligations à dix ans a atteint mardi son plus haut niveau depuis trois semaines à plus de 2,50%, et traitait hier à 2,47% . Parallèlement, les taux à deux ans restent bas, à moins de 0,8%, puisqu’ils expriment les anticipations de politique monétaire de la Fed, dont les taux sont à 0-0,25%.

Ainsi, la courbe se pentifie. L’écart entre les obligations à dix et deux ans est passé de 1,25% le 26 décembre à près de 1,70% hier. 

Outre l’appétit pour le risque retrouvé, l’ambitieux programme d’émissions du Trésor américain pèse sur les titres existants. Les Etats-Unis ont vendu hier des obligations à trois ans pour 30 milliards de dollars, un montant record. Aujourd’hui est prévue l’émission de 16 milliards de dollars à dix ans. Au total, 2.000 milliards de dollars pourraient être vendus par le Trésor sur l’année fiscale qui se termine le 30 septembre 2009, avait indiqué en décembre un représentant en se basant sur des estimations d’analystes.

La tendance actuelle risque toutefois de ne pas durer. L’appétit renouvelé des investisseurs pour le risque est fragile. La possibilité évoquée par la Fed de racheter des bons du Trésor de maturité longue pourrait aussi limiter le mouvement. «Nous continuons de croire que la courbe s’aplatira avant de finalement se pentifier car la Fed a indiqué son intention de maintenir les taux longs à des niveaux bas», souligne la recherche taux de Barclays Capital.

A lire aussi