La dette périphérique dans un cercle vicieux

le 29/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Perspectives de ventes forcées et appels de marge alimentent la défiance des marchés

Dominique Strauss-Kahn et Jean-Claude Trichet, présidents du FMI et de la BCE, ont mené hier à Berlin une opération séduction auprès des députés allemands. Des indiscrétions, non confirmées, évoquent un «package» pour la Grèce de 100 à 120 milliards d’euros sur trois ans. Faute de détails concrets, les marchés n’ont été qu’à moitié rassurés et ont connu une nouvelle séance difficile. D’autant que les derniers développements laissent craindre un cercle vicieux, entre ventes forcées et difficultés de refinancement des banques.

A lire aussi