La défiance s’accroît à l’égard des Etats

le 13/02/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le coût des sauvetages bancaires pour les finances publiques suscite une inquiétude grandissante

La capacité des Etats à absorber le coût de la crise financière provoque un regain de défiance. Posée depuis plusieurs mois, la question a pris hier une acuité particulière sur les marchés de crédit. Le coût de l’assurance contre un défaut de la dette souveraine de pays comme la Belgique, l’Irlande ou l’Allemagne, mesuré par leurs CDS, a en effet atteint de nouveaux records. Le sujet, abordé cette semaine par les ministres des Finances de l’Union, commence à inquiéter ouvertement les responsables européens.

A lire aussi