Les craintes sur Dubaï se propagent à la région

le 27/11/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le risque de crédit des émetteurs corporates et souverains du Golfe s’envole

Le souhait de Dubaï de reporter le remboursement des dettes de Dubaï World a brutalement modifié l’opinion des investisseurs sur le Golfe. Jusqu’ici, ils tablaient sur le fait que les Etats viendraient systématiquement en aide aux sociétés publiques. Après l’annonce, les agences de notation ont dégradé les notes de plusieurs sociétés d’Etat de Dubaï. Sur le marché des CDS, les investisseurs sanctionnent tous les émetteurs de la zone. Enfin, l’inquiétude monte également sur l’exposition des banques occidentales (voir aussi p.10).

A lire aussi