« Le contexte est favorable aux émetteurs high yield »

le 13/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Alexandre Caminade, responsable de la gestion et de l’analyse crédit chez AllianzGI Investments Europe

L’Agefi: Une fenêtre d’opportunité semble s’être rouverte pour les émissions high yield en Europe. Peut-elle durer ?

Alexandre Caminade: Après un mois d’août traditionnellement très calme, septembre sonne le retour des nouvelles émissions. Le contexte est favorable aux émetteurs high yield: les taux swaps sont à des niveaux très bas, la volatilité implicite sur les marchés actions s’est stabilisée, les résultats du second trimestre étaient en ligne ou supérieurs aux attentes dans plus de 80% des cas et la demande des investisseurs est réelle. Historiquement un émetteur noté B émet sur un taux autour de 8% ce qui est le cas aujourd’hui. Côté offre, les émetteurs ne sont pas dans l’obligation d’émettre mais cherchent à optimiser leur passif en allongeant la maturité de leur dette et en réduisant leur dépendance aux prêts bancaires dont les covenants sont beaucoup plus restrictifs. Côté demande, les investisseurs ont des liquidités à investir et le marché high yield offre un couple rendement / risque attractif. Nous avons pu vérifier ces éléments avec le succès de l’émission Continental d'un milliard d'euros qui a fait l’objet d’un taux de sursouscription supérieur à 4. Nous attendons une demi-douzaine d’émissions d’ici à fin septembre.

Dans ce contexte, quelle est votre stratégie d’investissement ?

Nous pensons que l’offre primaire pourra être absorbée sans impact négatif pour le marché. Cependant le succès de l’émission Continental pourrait inciter les émetteurs et les banques arrangeuses à des excès. Or l’horizon macroéconomique est loin d’être dégagé. Nous restons donc vigilants et adoptons une approche sélective basée sur une analyse fondamentale et en valeur relative approfondie.

A lire aussi