La configuration du CAC 40 pour les 3 à 6 mois à venir reste haussière

le 06/07/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le repli amorcé à 3.400 points est un mouvement technique avant une remontée jusqu’à la zone des 3.880-3.935 points

Après trois semaines de baisse, le CAC 40 s’est stabilisé la semaine dernière, s’affichant à 3.120 points à la clôture vendredi. Cette stabilisation ne permet pas à elle seule de conclure à la fin de la baisse amorcée début juin à 3.400 points. L’indice pourrait perdre à nouveau du terrain mais il s’agira alors de consolider davantage la reprise initiée à 2.465 points en mars avant de repartir à la hausse.

Il faut en effet rappeler que le repli initié à 3.400 points s’inscrit dans une configuration technique devenue haussière suite à la sortie, fin mai, du canal baissier, dit de moyen terme sur le graphe ci-contre, au sein duquel le CAC 40 évoluait depuis juin 2007. L’indice a alors enregistré un signal de retournement à la hausse qui suggère que la tendance baissière entamée à 6.168 points en juin 2007 a pris fin à 2.465 points en mars dernier.

Les phases de correction et d’impulsion se succédant les unes aux autres au sein des cycles d’Elliott, le CAC 40 a dans ce cas entamé une impulsion qui devra le ramener dans quelques années dans la région des 6.168 points puis à 6.945 points. Les perspectives pour le reste de l’année 2009 semblent demeurer haussières. En effet, même si la hausse amorcée à 2.465 points en mars n’était qu’une pause au sein de la tendance baissière initiée à 6.168 points (la vague C), la sortie récente du «canal baissier de moyen terme» appelle une hausse supplémentaire jusqu’à la zone des 3.880-3.935 points (1), laquelle devrait être atteinte d’ici la fin de l’année.

Dans tous les cas, le CAC 40 n’a pas épuisé la totalité du potentiel de hausse libéré par la sortie de ce canal baissier. Le repli qui a débuté à 3.400 points vise donc à consolider la hausse de plus de 30 % enregistrée de mars à début juin. La borne haute du «canal baissier de moyen terme», passant à 2.993 points cette semaine (- 36,4 points/semaine), est considérée désormais comme une importante droite de support susceptible d’arrêter la correction technique en cours – avant la limite des 2.465 points – et forcer le cac 40 à revenir à 3.400-3490 points (2) puis à 3.880-3.935 points.

(1) Premier retracement de Fibonacci de la baisse développée de 6.168 à 2.465 points et gap ouvert à la baisse en octobre 2008.

(2) Plus hauts du 2 juin et du 6 janvier 2009 et gap ouvert à la baisse en novembre 2008.

A lire aussi