La collecte des fonds européens reste positive grâce aux actifs à long terme

le 14/01/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Efama rapporte que les fonds Ucits ont engrangé des entrées nettes de capitaux de 6,7 milliards d’euros en novembre

Les fonds européens ont continué de séduire les investisseurs au mois de novembre. L’Efama souligne que l’ensemble des fonds gérés sur le Vieux Continent ont enregistré une collecte nette positive de 12,2 milliards d’euros, dont 6,7 milliards pour les fonds coordonnées (Ucits). Cette performance porte la collecte totale sur les onze premiers mois de l’année à 170,7 milliards.

Cette performance masque toujours un contraste saisissant entre fonds de long terme (+19,2 milliards d’euros) et fonds monétaires (-12,5 milliards). Les investisseurs poursuivent ainsi leur quête de rendements plus élevés, même si le rythme de décollecte sur les fonds monétaires a ralenti après les sorties nettes de 25 et 18 milliards en septembre et octobre. En novembre, comme le mois précédent, les fonds obligataires ont le plus visiblement profité de cette quête. Ils ont obtenu 9,2 milliards d’euros de souscriptions nettes, loin devant les 6,2 et 6,1 milliards récoltés respectivement par les fonds actions et diversifiés.

Qui plus est, le secteur européen de la gestion d’actifs a tiré parti d’une orientation favorable des marchés en novembre, le montant total des actifs gérés (Ucits ou non) ayant progressé de près de 40 milliards d’euros, représentant un gain de 0,6%. Sur onze mois, les actifs gérés sont en hausse de 12,8%.

Ces évolutions se sont aussi vérifiées en France en décembre: si les fonds actions, obligations et diversifiés ont collecté, les retraits nets atteignent 19,5 milliards d'euros sur le compartiment monétaire, selon les statistiques d'EuroPerformance - SIX Telekurs. L'encours des OPCVM de droit français est revenu à 861 milliards à fin 2009.

A lire aussi