La collecte des fonds européens est repassée dans le vert en octobre

le 10/12/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le dynamisme continu des compartiments de long terme a largement compensé la décollecte des fonds monétaires

Les fonds d'investissement européens de long terme gardent le vent en poupe. En effet, la collecte nette des fonds d'investissement, hors fonds monétaires, est restée largement positive au mois d’octobre, selon le pointage réalisé par l’Efama (European Fund and Asset Management Association). Après 21 milliards d'euros en septembre, elle a atteint 27 milliards d'euros en octobre. Les fonds actions, obligations et diversifiés enregistrent ainsi un septième mois consécutif de collecte nette positive. La palme revient aux fonds obligataires qui affichent une collecte nette de 11,8 milliards d’euros contre 8,2 milliards d’euros pour les fonds actions et 7 milliards d’euros pour les fonds diversifiés.

Ce dynamisme des compartiments de long terme a par ailleurs permis à l'ensemble des fonds Ucits d'enregistrer un afflux net de liquidités d’un montant de 8,5 milliards d’euros au mois d'octobre, alors qu'ils avaient accusé des retraits nets de 4,1 milliards un mois plus tôt.

Ceci étant, le montant des encours de l’ensemble des fonds Ucits et non-Ucits a diminué de 0,2% sur le mois considéré, en raison du repli des marchés actions et de la collecte négative des fonds monétaires. Car si les fonds actions et obligations attirent les investisseurs et tirent les statistiques vers le haut, les fonds monétaires continuent à subir d'importants dégagements. L’association souligne que les fonds monétaires affichent une décollecte nette de 18 milliards d’euros sur le mois d’octobre, dans un contexte de taux très bas.

L'Efama explique les tendances observées par une plus grande confiance des investisseurs vis-à-vis des marchés financiers et de la situation économique.

A lire aussi