Le CESR tranche sur les ventes à découvert

le 03/03/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le comité des régulateurs européens prône une déclaration dès le franchissement du seuil de 0,2 %

Alors que l’AMF interdit toujours les ventes à découvert sur certaines valeurs financières «dans l'attente de la définition d'un régime permanent au niveau européen», le CESR a publié hier ses recommandations tant attendues. Elles touchent à la transparence: dès le franchissement du seuil de 0,2% du capital, les positions devraient être dévoilées au régulateur. A partir du seuil de 0,5% le marché devrait aussi être averti. Mais le CESR laisse à chaque régulateur la liberté d'interdire ou non le short selling.

A lire aussi