Certains gérants ont su protéger leur performance dans la tourmente

le 15/05/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le graphique ci-contre montre l’évolution de la performance relative de quelques groupes homogènes (ou peer groups) de gérants sur le marché des fonds actions européennes depuis l’été 2007. L’indice de référence retenu qui permet de calculer les performances relatives est le MSCI Europe.

Ces classes de fonds sont regroupées sur la base de leurs expositions à différents facteurs de risque (styles, secteurs, etc.) à partir d’un algorithme de classification. Ainsi, chaque catégorie de fonds représente des gérants relativement proches dans leurs expositions.

Sur cet univers des fonds actions européennes, plus d’une dizaine de peer groups ont été identifiés.

Trois groupes en particulier sont représentés : deux qui se démarquent significativement de l’indice de référence et un groupe « cœur » qui représente la catégorie la plus dense et qui affiche un niveau de tracking error relativement faible.

Ainsi au cours de la crise qui s’ouvre à l’été 2007, deux sous-périodes peuvent être distinguées : une première jusqu’en août 2008, pendant laquelle, les écarts de performance apparaissent modérés; et une seconde période à partir de septembre 2008 où plusieurs gérants ont décidé de prendre des décisions de gestion marquées, qui pour certains vont s’avérer payantes.

Ainsi, alors même que la crise s’approfondissait et que certaines classes d’actifs se recorrélaient, certains gérants ont su protéger leur performance en adoptant une gestion plus défensive au moment opportun

A lire aussi