Les capitaux se dirigent à nouveau vers les Etats-Unis

le 18/05/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les entrées nettes de capitaux s’élèvent à 23 milliards de dollars en mars, un retournement après deux mois de fortes sorties

Les Etats-Unis attirent à nouveau les investisseurs. Alors que les sorties nettes de capitaux avaient atteint le montant record de 143,5 milliards de dollars en janvier et s’élevaient encore à 91,1 milliards le mois suivant, les flux ont été positifs en mars. Les entrées nettes se sont ainsi élevées à 23,2 milliards de dollars d’après le Trésor américain. 

Les achats net d’actifs à long terme sont en hausse. Ils s’élèvent à 55,8 milliards de dollars, contre 22 milliards en février. L’une des composantes de cet indicateur le plus regardé témoigne en particulier d’un retour de l’appétit des investisseurs étrangers pour les titres américains. Les étrangers ont ainsi acquis pour 56,4 milliards de dollars d’actifs américains en net.

Leurs investissements se sont concentrés sur les bons du Trésor américain et les obligations et actions d’entreprises. Seule ombre au tableau, les flux sont négatifs sur les obligations d’agences gouvernementales. « Ces chiffres montrent une amélioration par rapport aux mois précédents, indique Kathy Lien, chez GFT Forex, citée par Bloomberg. Les fonds s’investissent à nouveau en dollars américains malgré des taux très bas ». La Chine, premier détenteur de bons du Trésor américain, a encore acquis des titres de ce type. Elle en possèdait 768 milliards de dollars en mars contre 744 milliards le mois précédent. 

Parallèlement, les investisseurs américains retournent peu à peu sur les actifs étrangers à long terme. Alors qu’ils avaient massivement rapatrié leurs fonds depuis la faillite de Lehman Brothers, ils ont, en mars, acquis 600 millions de dollars de titres étrangers. Le mois précédent, ils avaient rapatrié 1,2 milliard de dollars.

A lire aussi