Le CAC se heurte toujours à la droite de résistance en place depuis 2007

le 25/05/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bien que l'indice se soit repris la semaine dernière, le risque d’un retour dans la région des 2360 – 2 465 points reste élevé

La zone de support située à 3.125-3.145 points (1) a permis au CAC 40 de se reprendre la semaine dernière. D’un vendredi à l’autre, il a ainsi progressé de 1,86 % à 3.228 points. Ce faisant, l’indice phare de la Bourse de Paris a, une nouvelle fois, testé la borne haute du canal baissier au sein duquel il évolue depuis juin 2007 (voir graphique ci-contre). Et comme cela a été le cas deux semaines plus tôt, il n’a pas réussi à enregistrer une clôture hebdomadaire au-dessus de cette droite de résistance baissière qui passait à 3.248 points la semaine dernière et décroît de 36,4 points chaque semaine. Graphiquement, on considère donc que le CAC 40 n’a pas cassé la borne haute de ce «canal baissier de moyen terme» bien qu’il se soit hissé à 3.320 points au plus haut la semaine dernière.

Or, en l’absence du signal haussier que constituerait la sortie de ce «canal baissier de moyen terme», la hausse initiée en mars dernier à 2.465 points doit, malgré son ampleur, être vue comme une phase de consolidation au sein du mouvement baissier entamé à 6.168 points en juin 2007. Le CAC 40 est dans ce cas appelé à reprendre le chemin de la baisse àl’issue de cette phase de consolidation.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le mouvement initié à 6.168 points fait vraisemblablement partie de la correction baissière engagée à 6.945 points en septembre 2000 (L’Agefi du 16 mars dernier). En termes «elliottistes», il s’agirait de la dernière phase d’une correction en trois temps: A, B et C (voir graphique ci-contre). Sachant que l’extrême des vagues C baissières se situe généralement largement en dessous de celui des vagues A, lequel se trouve à 2.401 points(2) dans le cas du CAC 40, la vague C amorcée à 6.168 points pourrait ne pas être arrivée à son terme à 2465 points en mars dernier.

Dans la configuration actuelle, la probabilité reste élevée que le CAC 40 se réoriente à la baisse en vue d’un retour dans la zone de support élargie située à 2.360-2.465 points (3), voire dans la région des 2.150 points (4). Dans ce cas, une fois que la zone de support des 3125-3145 points aura été cassée, la région des 3015 points devrait être le pallier suivant sur le chemin des 2.360-2.465 points.

(1) Gap ouvert à la hausse le 30 avril dernier et niveau de pullback du 9 février dernier.

(2) Plus bas de mars 2003

(3) Le niveau des 2.360 points est le point haut de janvier 1994, considéré comme un support désormais.

(4) Borne basse d’un canal baissier potentiel tracé dans une échelle logarithmique et qui englobe la correction majeure entamée à 6.945 points en septembre2000.

A lire aussi