CAC 40 : le rebond sur les 3.320 points est vraisemblablement technique

le 12/07/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le retour dans la région des 3.275 points voire à 3.000 points reste le scénario le plus probable

Résolument orienté à la hausse à partir de mardi, le CAC 40 a progressé de 6,16 % à 3.554 points la semaine dernière, amplifiant ainsi la timide reprise amorcée le premier jour de ce mois à 3.320 points. La reprise est donc forte mais risque d’être de courte durée compte tenu de l’évolution de l’indice parisien au cours de ces dernières semaines.

La structure en trois temps – caractéristique d’une phase de consolidation – de la hausse initiée fin mai près du seuil des 3.275 points (1) amène, en effet, à penser que la baisse entamée ensuite à l’orée de la région clé des 3.770-3.780 points (2) s’inscrit dans la correction baissière engagée en avril à 4.090 points (L’Agefi du 28 juin). D’un point de vue «elliottiste», la baisse enclenchée il y a trois semaines pourrait constituer la troisième vague d’une correction en «a-b-c» (voir le décompte des vagues sur le graphique ci-contre).

Cette vague de baisse, qui a conduit le CAC 40 jusqu’à 3.320 points au plus bas jusqu’ici, devrait, dans ce cas, le ramener dans la région des 3.275-3.285 points (2ème retracement de Fibonacci de l’impulsion développée de 2.465 à 4.090 points et niveau de rebond de fin mai).

Aussi, malgré son ampleur, la hausse de la semaine dernière ne vise-t-elle vraisemblablement qu’à consolider le mouvement baissier enregistré au cours des deux semaines précédentes avant que le CAC 40 ne reprenne le chemin de la baisse.

Dans ces conditions, la droite de résistance baissière potentielle tracée à partir du point haut d’avril et passant à 3.662 points cette semaine (- 32,6 points/semaine), voire la zone de résistance située à 3.580-3.590 points (3), devrait contenir toute hausse supplémentaire et forcer le CAC 40 à se réorienter à la baisse. Le gap ouvert à la hausse jeudi dernier à 3.483-3.505 points devrait alors être le principal palier sur le chemin du retour à 3.320 points puis dans la région des 3.275-3.285 points.

Cette dernière pourrait n’être qu’une étape car elle constitue un objectif minimum. Le CAC 40 pourrait ainsi baisser jusqu'à la zone de support établie à 2.955-3.005 points (4), avec un palier à 3.085-3.100 points (5), avant de tenter d’entamer une reprise durable.

(1) 2ème retracement de Fibonacci de l’impulsion développée de 2.465 à 4.090 points.

(2) 3ème retracement de Fibonacci de la baisse de 4.090 à 3.285 points et résistance établie à la mi-mai.

(3) Résistance établie le 28 juin et 3ème retracement de Fibonacci de la baisse de 3.760 à 3.320 points.

(4) Point bas de la vague 2 de l’impulsion enclenchée à 2.465 points et objectif du double top dessiné à 4.090 points.

(5) 3ème retracement de l’impulsion initiée à 2.465 points et gap ouvert à la hausse le 15 juillet 2009.

A lire aussi