Le CAC 40 marque une pause dans sa remontée vers les 3.880-3.935 points

le 17/08/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La région des 3.100 points devrait contenir tout repli technique sous la zone de support à 3.325-3.400 points

Le franchissement, il y a deux semaines, de la zone de résistance située à 3.400-3.490 points (1) n’aura été suivi que de peu d’effet. La région des 3.560 points, qui ne constituait pas a priori une zone de résistance, a pourtant forcé le CAC 40 à se replier de 0,73 % à 3.495 points la semaine dernière. Il s’agit d’un repli technique après quatre semaines consécutives de hausse.

L’indice parisien consolide en effet tout ou partie du « rally » initié à la mi-juillet dans la région des 2.960 points après avoir testé la droite de support que constituait la borne haute du « canal baissier de moyen terme », canal dont l’indice était sorti fin mai (lire L’Agefi du 6 juillet).

La zone de support établie à 3.325-3.400 points (2) ou, à l’extrême, le gap ouvert à la hausse le 15 juillet à 3.094-3.102 points, devraient contenir toute extension de ce repli technique et forcer le CAC 40 à reprendre le chemin de la hausse. Une fois que la résistance des 3.560 points aura été franchie, la région des 3.690 points devrait être la dernière marche avant la zone des 3.880-3.935 points (3), l’objectif assigné par la sortie du « canal baissier de moyen terme ».

Il s’agit d’un objectif minimum. En effet, comme l’a suggéré le signal de retournement à la hausse enregistré fin mai, le CAC 40 pourrait avoir entamé, en mars à 2.465 points, une impulsion (4) au terme d’une correction irrégulière en trois temps (A, B et C selon la terminologie « elliottiste ») engagée en septembre 2000 à 6.945 points (lire L’Agefi du 8 juin).

Il est dans ce cas appelé à franchir la zone des 3.880-3.935 points, après une éventuelle nouvelle phase de consolidation, et développer cette impulsion de long terme en direction des 6.168 points et 6.945 points, les points de départ respectifs des vagues C et A de la correction baissière entamée en septembre 2000. La région des 4.315 points, deuxième retracement de Fibonacci de la vague C déployée de 6.168 à 2.465 points, devrait alors être le prochain objectif intermédiaire de cette impulsion, avec des paliers à 4.110 et 4.230 points.

(1) Plus haut du 6 janvier 2009 et gap ouvert à la baisse en novembre 2008.

(2) Plus haut établi de juin 2009 et considéré désormais comme un support et niveau de rebond du 29 juillet 2009.

(3) Premier retracement de Fibonacci de la baisse développée de 6.168 à 2.465 points et gap ouvert à la baisse en octobre 2008.

(4) Tendance développée en cinq phases d’après la théorie des Vagues d’Elliott.

A lire aussi