Le CAC 40 consolide la reprise amorcée en mars avant d’aller plus haut

le 22/06/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La zone des 3.880-3.935 points est l’objectif pour les 3 à 6 mois à venir avec un palier à 3.400-3.490 points

Le CAC 40 a cédé 3,15 % à 3.221 points la semaine dernière, prolongeant ainsi le repli amorcé deux semaines plus tôt à 3.400 points. Il s’agit vraisemblablement d’un repli technique. Ce recul intervient, en effet, après que le CAC 40 soit sorti, fin mai, du canal baissier au sein duquel il évoluait depuis juin 2007, suggérant alors que le mouvement baissier entamé à 6.168 points en juin 2007 s’est achevé - plus tôt que prévu - à 2.465 points en mars dernier. La correction baissière qui a débuté en septembre 2000 à 6.945 points, et dans laquelle s’inscrit vraisemblablement le mouvement initié à 6.168 points, serait donc également terminée sous réserve qu’il s’agisse d’une correction en trois temps (1) irrégulière (L’Agefi du 8 juin 2009).

Le CAC 40 aurait ainsi entamé au terme de cette correction majeure en trois temps une impulsion qui devra le ramener dans quelques années dans la région des 6.945 points. Ce probable retournement durable à la hausse demande toutefois à être confirmé et il faut rester prudent jusqu’à ce que l’indice développe les premières phases de cette impulsion qui devra en compter cinq. Cela étant, les perspectives pour les trois à six mois à venir sont assurément haussières avec un objectif à 3.880-3.935 points (2) et un palier à 3.425-3.490 points (3) qui a été approché au début du mois.

Dans ce contexte, on considère que le repli qui a débuté à 3.400 points vise à consolider la hausse presque ininterrompue de plus de 30 % enregistrée de début mars au début de ce mois. La borne haute du «canal haussier de moyen terme» qui a été effleurée la semaine dernière et est considérée désormais comme une droite de support passant à 3.066 points cette semaine (- 36,4 points/semaine), ou à l’extrême le plancher des 2.465 points, devrait contenir toute extension du repli technique amorcé à 3.400 points et forcer le CAC 40 à reprendre le chemin de la hausse. Une fois que la zone de résistance située à 3.425-3.490 points, zone élargie au seuil des 3.400 points touché début juin, aura été franchie, la résistance établie à 3.690 points (4) devrait être le dernier palier sur la voie de l’objectif à 3.880-3.935 points.

(1) A, B et C en termes «elliottistes».

(2) Premier retracement de Fibonacci de la vague C développée de 6.168 à 2.465 points et gap ouvert à la baisse le 6 octobre 2008.

(3) Plus haut le 5 janvier 2009 et borne haute du gap ouvert à la baisse le 11 novembre 2008.

(4) Niveau de résistance établi début novembre2008.

A lire aussi