CAC 40 : la configuration technique se rééquilibre

le 13/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’apparition de signaux haussiers constitue un facteur de risque pour le scénario d’un retour sur le plus bas touché en mai à 3.285 points

Le CAC 40 a progressé de 1,46 % à 3.726 points la semaine dernière. La hausse a été relativement modeste – après le gain de 4,70 % enregistré la semaine précédente – mais la reprise amorcée fin août à 3.415 points devrait se poursuivre suite au franchissement, jeudi dernier, de la zone de résistance que constituait le gap ouvert à la baisse à 3.709-3.710 points à la mi-août.

Aussi, après le rebond de fin août, qui avait révélé une droite de support qualifiée de long terme sur le graphique ci-contre, l’indice phare de la Bourse de Paris devrait-il sortir du canal baissier au sein duquel il évolue depuis la mi-avril; canal dont la borne haute, qui était sous pression la semaine dernière, passe à 3.707 points cette semaine (- 17,2 points/semaine). Le CAC 40 pourrait donc avoir entamé une hausse durable plus tôt que prévu.

Cela étant, la prudence doit rester de mise. La sortie attendue du «canal baissier de moyen terme» ne fera, en effet, qu’équilibrer la balance des risques qui penchait jusqu’ici du côté de la baisse avec un objectif minimum à 3.275-3.285 points (1). Il faudrait que l’indice franchisse la borne haute du «canal haussier de court terme», qui passe à 3.843 points cette semaine (+ 6,8 points/semaine), pour envisager un retour dans la région des 4.085-4.090 points (plus hauts de janvier et d’avril) et une hausse au-delà de cette zone de résistance clé. Cela signifierait que la consolidation de l’impulsion (2) développée de 2.465 à 4.090 points s’est achevée en mai à 3.285 points et que le CAC 40 s’est alors engagé dans une nouvelle impulsion dont les prochains objectifs se situent à 4.315 points (3) et 4.550-4.560 points (4).

Dans la configuration technique actuelle, un repli du CAC 40, après ou sans avoir testé la borne haute du «canal haussier de court terme», reste probable mais ne sera plus suffisant pour viser à nouveau la région des 3.275-3.285 points. Il faudra, pour que cela soit le cas, que le CAC 40 casse la «droite de support de long terme» et le bas du «canal haussier de court terme», qui passent cette semaine respectivement à 3.452 points (+ 12,5 points/semaine) et 3.397 points (+ 6,8 points/semaine).

(1) 2ème retracement de Fibonacci de la hausse de 2.465 à 4.090 points, L’Agefi du 9 août.

(2) Tendance développée en cinq vagues selon la théorie des vagues d’Elliott.

(3) 2ème retracement de Fibonacci de la baisse de 6.170 points, plus haut de mai 2007, à 2.465 points.

(4) Zone de résistance établie en août et septembre 2008.

A lire aussi