CAC 40 : la configuration technique reste baissière

le 30/08/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le retour sur le plus bas touché en mai à 3.285 points constitue l’objectif minimum

Résolument orienté à la baisse au début de la semaine dernière, le CAC 40 a réussi à se retourner mercredi et à réduire sa perte d’un vendredi à l’autre à 0,53 % soit 3.507 points. La reprise plutôt vigoureuse amorcée après le test du support établi à 3.420 points (1) s’inscrit toutefois dans une configuration baissière. Il faut, en effet, se rappeler que le retournement à la baisse opéré au début du mois d’août à 3.805 points avait révélé les bornes hautes de deux canaux haussiers et d’un canal baissier (voir le graphique ci-contre), amenant à penser que la hausse entamée fin mai à 3.285 points était terminée. Cette hausse ne représentait vraisemblablement qu’une phase de consolidation au sein de la correction majeure à la baisse engagée en avril à 4.090 points; laquelle n’est, dans ce cas, pas terminée (L’Agefi du 9 août).

Dans ces conditions, la reprise initiée mercredi dernier doit être considérée comme une pause au sein de la vague de baisse enclenchée à 3.805 points et qui, d’un point de vue «elliottiste», semble pour l’instant être la troisième phase d’une correction dite en «a-b-c». La zone de résistance que constituent le bas du canal haussier n°1 et le haut du canal baissier - qui passent respectivement à 3.684 points (+ 44,1 points/semaine) et 3.732 points (- 17,7 points/semaine) cette semaine - voire la résistance établie à 3.565 points (2) devrait, en tout cas, contenir toute extension de cette reprise technique et forcer le CAC 40 à reprendre le chemin de la baisse. La région des 3.275-3.285 points (3) représentera alors l’objectif minimum. La zone de support que forment le seuil des 3.415 points et la borne basse du canal haussier n°2, laquelle passe à 3.382 points cette semaine (+ 6,76 points/semaine), devrait être le principal palier sur la voie du retour à 3.275-3.285 points.

La cassure de cet objectif minimum libérerait un potentiel de baisse supplémentaire jusqu’à la borne basse canal baissier à l’intérieur duquel se déploie la correction engagée à 4.090 points. Le retracement de Fibonacci situé à 3.085 points (4) devrait alors être la principale étape de la baisse jusqu’à cette droite de support qui passe à 3.033 points cette semaine et décroît de 17,7 points chaque semaine.

(1) Niveau de rebond du 20 juillet.

(2) Niveau de rebond du 16 août considéré comme un résistance désormais et 1er retracement de Fibonacci de la baisse de 3.805 à 3.415 points.

(3) 2ème retracement de Fibonacci de l’impulsion développée de 2.465 à 4.090 points et plus bas touché en mai.

(4) 3ème retracement de l’impulsion développée de 2.465 à 4.090 points.

A lire aussi