BNP Paribas reste en tête du sondage qualitatif des SVT

le 21/12/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En 2009, la qualité du «pricing» a pris de l'importance parmi les critères de sélection des Spécialistes en valeurs du Trésor

Comme en 2008, BNP Paribas reste en 2009 considéré comme l'intermédiaire privilégié des investisseurs clients des Spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) sur les titres d'Etats français. C'est ce qui ressort du sondage du cabinet IEM-Finance réalisé auprès de plus 1.000 investisseurs. En tout, 342 personnes ont répondu à cette enquête réalisée à la demande de l'Agence France Trésor (AFT) et qui porte sur la qualité de la relation commerciale et des services apportés par les SVT à leurs clients. BNP Paribas est suivie de Barclays Capital, qui passe devant la Société Générale reléguée à la troisième marche du podium. Calyon se maintient à la quatrième place. Deutsche Bank est cinquième ex-æquo avec HSBC.

En revanche, sur le marché des taux en général, Barclays Capital reste en tête du peloton. BNP Paribas garde la seconde place. La Société Générale sort du top 5 et cède sa troisième place à JPMorgan quatrième en 2008.

En 2009, la qualité du pricing est devenue un critère de sélection majeur. La proportion des sondés la considérant comme «très importante» passe de 83,7% en 2008 à 88,8 % en 2009. La moyenne des notes des SVT en matière de qualité de pricing a été relevée par les investisseurs de 7,1 sur 10 à 7,3 sur 10. La stratégie de flexibilité de l’AFT consistant à rouvrir d’anciennes lignes obligataires a payé puisqu’elle a satisfait 75,3% des personnes interrogés. D’ailleurs, en dépit de la crise, la part des titres d’Etat français détenus par des non-résidents est passée de 65,7%, à fin juin, à 67,3% à fin septembre. Elle atteint 60,5% pour les OAT, 87,6% pour les BTAN et 71% pour les BTF.

A lire aussi