La BCE risque de revoir sa stratégie de sortie

le 05/05/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La contagion grecque pourrait forcer la banque centrale à engager des rachats de titres d'Etat

A ce stade, nous n’avons pris absolument aucune décision sur le rachat de dette gouvernementale». Cette petite phrase, lâchée dimanche par Jean-Claude Trichet (photo), alimente les conjectures à la veille de la conférence mensuelle du président de la BCE. La banque centrale, qui a déjà revu sa doctrine sur la gestion du collatéral au seul bénéfice de la Grèce, doit-elle aller encore plus loin en achetant des titres d’Etat ? Oui, estiment certains économistes, inquiets d’une contagion qui remet aussi en cause la stratégie de sortie de la BCE.

A lire aussi