La BCE rachètera des obligations dès juillet

le 05/06/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque ne semble plus prête à faire évoluer ses politiques monétaire et non conventionnelle

Alors qu'elle a revu une nouvelle fois en baisse ses perspectives d’activité en zone euro en 2009 (voir ci-contre), la Banque centrale européenne (BCE) a laissé hier son taux de refi inchangé à 1 %, un niveau « approprié » d’après Jean-Claude Trichet, le président de la BCE. La réunion d’hier a, comme prévu, davantage porté sur les mesures d’assouplissement du crédit. Jean-Claude Trichet a en effet détaillé son programme de rachat d’obligations sécurisées de 60 milliards d'euros qui commencera dès le mois prochain.

A lire aussi