Les actions bénéficient d’un potentiel de hausse supplémentaire

le 26/10/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nathalie Benatia, stratégiste chez BNP Paribas AM

L’Agefi: Quelle est votre vue sur les actions à court terme ?

Nathalie Benatia : D’ici à la fin de l’année, même si des doutes sur la pérennité de la reprise en 2010 et sur la capacité des Banques centrales à réussir la sortie des politiques monétaires très accommodantes sont déjà présents dans l’esprit des investisseurs, la dynamique favorable, aussi bien sur la conjoncture (poursuite du rebond industriel et restockage) que sur les perspectives bénéficiaires des entreprises, devrait continuer à jouer et soutenir les actifs risqués. Sur les marchés actions, malgré une remontée impressionnante depuis les points bas de mars, les investisseurs institutionnels demeurent encore sous-exposés. Cette situation offre un potentiel de hausse supplémentaire, qui ne se fera sans doute pas d’une façon linéaire, mais justifie de rester positif sur les actions.

Quels paris vous permettent de jouer vos actifs alternatifs ?

Dans notre portefeuille, la catégorie «actifs alternatifs» reflète notre exposition sur les matières premières, bon élément de diversification. A ce titre, il nous paraît toujours intéressant de conserver une exposition aux produits agricoles, un marché qui présente des fondamentaux assez stables au-delà des variations de court terme liées aux conditions météorologiques. De la même façon, si les récents niveaux spéculatifs atteints par le pétrole et l’or (en lien notamment avec la faiblesse du dollar) font craindre une consolidation à court terme, le rebond industriel dans un cas et une demande de long terme toujours solide dans l’autre justifient une exposition positive.

A lire aussi