Les actifs américains ont continué à attirer les capitaux en avril

le 16/06/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bien qu'en recul de 41 % sur un mois, les flux à long terme sont restés largement positifs à 83 milliards de dollars en avril, dont 76 milliards sur les Treasuries

Les actifs américains continuent d’attirer les investisseurs étrangers, mais après les niveaux très élevés de mars, le mois d’avril paraît un peu plus faible. Ainsi, le solde des flux vers les actifs à long terme en avril s'est établi à 83 milliards de dollars, contre 140,5 en mars. La balance des capitaux à long terme a ainsi baissé de 41% en un mois. Les achats étrangers de titres américains à long terme étaient de 110,9 milliards de dollars desquels il faut déduire 27,8 milliards d’euros d’achats américains sur des titres étrangers.

Malgré cette baisse, l'excédent constaté en avril est tout de même l'un des dix plus élevés relevés depuis octobre 2006. Le record de mars avait été provoqué par un afflux d'investissements important vers les obligations du Trésor américain (108,4 milliards), en raison des inquiétudes sur la situation européenne. En avril, les investisseurs ont continué à privilégier les titres d'Etat américains avec des flux acheteurs de 76,4 milliards de dollars.

Tandis qu'au cours de l’an dernier, les investisseurs chinois avaient fortement baissé leur exposition aux titres du Trésor américain, ils ont retrouvé leur appétit en 2010. Toujours première détentrice de la dette de l'Etat américain, la Chine (hors Hong-Kong) possédait fin avril 900,2 milliards de dollars d'encours, soit 0,6% de plus qu'en mars. C'est le chiffre le plus élevé pour la Chine enregistré depuis le début de l'année. En troisième position, loin derrière les japonais, les investisseurs britanniques, ont fait bondir leurs encours en obligations d'Etat de 15,1% en un mois, à 321,2 milliards de dollars.

A lire aussi