2010 devrait voir un nouvel apaisement de la volatilité sur l'Euro Stoxx 50

le 26/11/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La comparaison avec la période postérieure à la bulle TMT plaide pour une accalmie des volatilités réalisées et implicites

L'année 2009 s’achève et l'agitation d’octobre s’estompe. La variation quotidienne de l’Euro Stoxx 50 s'établit ainsi à 1,01% contre 1,34% en octobre. Une substantielle différence due à la fin de la saison des résultats du T3 et à des publications macroéconomiques américaines rassurantes.

La trêve de Noël et un agenda macro comme microéconomique dégarni dans les semaines à venir devraient contribuer à modérer encore la volatilité réalisée (VR) et implicite (VI). Une tendance certainement appelée à se poursuivre.

Tournons-nous un instant vers le passé. La décade que nous quittons a vu deux crises aiguës: l’explosion de la bulle TMT en 2002 et celle de la sphère financière en 2008. La seconde semble bien plus grave. Néanmoins, au regard de la VR de l'Euro Stoxx 50 tant en 2002 qu’en 2008, on pourrait en douter. En 2002, l’indice variait en effet de 1,80% par jour, soit 28,6% annualisé, contre 1,66% par jour en 2008 (26,4% annualisé).

La comparaison entre 2003 et 2009 est, quant à elle, plus aisée. Ce sont deux années d’apaisement. Les indices actions ont inscrit leur plus bas la seconde semaine de mars, quasiment aux même niveaux. Quant à l'avenir, force est de constater qu'entre 2003 et 2005 la VR et la VI ont régulièrement baissé. Sur ces critères, 2005 fut ainsi l’année la plus sereine de la décennie. La variation journalière de l’indice atteignait alors 0,54% par jour, 8,5% annualisé.

L’histoire ne se répètera peut-être pas, les conséquences de la crise financière de 2008 semblant bien plus importantes que celles liées au surinvestissement dans les nouvelles technologies. Toutefois, en prenant l’histoire comme guide, il semble que la volatilité implicite, comme la réalisée, de l'Euro Stoxx 50 soit amenée à s’apaiser durant 2010.

daniel.roy@newedgegroup.com

A lire aussi