2010 devrait profiter aux émissions longues

le 08/12/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le marché s'attend à un positionnement accru des Etats européens sur les emprunts de 30 ans et plus

La dégradation à venir du ratio déficit/PIB en zone euro, le fort appétit des investisseurs pour la partie longue de la courbe des taux et l'environnement de taux bas devraient amener les émetteurs souverains à rallonger leur profil de dette en  2010. Alors que, selon la Société Générale, les émissions à 15 et 30 ans en zone euro ont doublé sur un an à 124 milliards d'euros en 2009, UniCredit s'attend encore à une hausse des émissions de 30 ans, et plus, de 11 milliards d’euros l'année prochaine.

A lire aussi