Paris perd du terrain face aux autres capitales de l’immobilier en Europe

le 17/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les transactions réalisées dans le centre de Londres, Francfort et Madrid ont progressé, alors qu’elles ont chuté de 8% à Paris.

L’immobilier de bureaux européen fonctionne à deux vitesses. Sur les douze mois glissants achevés fin juin, les transactions dans le centre de Londres ont progressé de 4% par rapport à fin mars, à 1,5 million de m², bien que les loyers «prime» aient dépassé pour la première fois leurs niveaux de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi