Alexis Tsipras écarte toute grande coalition avec la droite grecque

le 15/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’ex-Premier ministre grec Alexis Tsipras a opposé hier une fin de non-recevoir à la proposition de son adversaire de droite Vangelis Meïmarakis de former une grande coalition à l’issue des élections législatives dimanche prochain. Leurs deux partis, Syriza et Nouvelle Démocratie, sont donnés au coude à coude dans les sondages. Le chef de Syriza s’est une nouvelle fois dit convaincu que son parti remporterait la majorité absolue aux législatives, même s’il a annoncé être prêt à s’ouvrir à de petites formations si nécessaire.

A lire aussi