Les dividendes de l'Etat inquiètent la Cour des comptes

le 27/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Cour des comptes s'inquiète du niveau élevé des dividendes versés à l'Etat par les entreprises dont il est actionnaire, y voyant un risque qu'il privilégie un rendement à court terme de ses participations au détriment de ses intérêts à long terme et de ceux de ces sociétés. Dans son rapport sur l'exécution du budget de l'Etat publié aujourd'hui, la Cour relève qu'il a perçu l'an passé d'entreprises non financières 4,1 milliards d'euros de dividendes, soit un peu moins qu'en 2013 (4,2 milliards) mais bien plus que les 3,1 milliards prévus dans la loi de finances initiale. L'essentiel a été versé par EDF (2 milliards), Engie (ex-GDF Suez, 1 milliard) et, dans une moindre mesure Orange (0,2 milliard), la SNCF (0,2 milliard) et La Poste (0,1 milliard) au titre de leurs résultats de l'exercice 2013.

A lire aussi