Le MES refuse de donner des liquidités à la Grèce sans l'application de réformes

le 26/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Il n'y aura pas de déblocage supplémentaire de fonds sans un accord préalable entre la Grèce et ses créanciers, prévient Klaus Regling, directeur du Mécanisme européen de stabilité (MES), dans une interview publiée mardi par le quotidien allemand Bild. La Grèce doit rembourser au total 1,6 milliard d'euros le mois prochain au FMI. La première échéance est fixée au 5 juin et porte sur un prêt de 300 millions. Le gouvernement grec a déclaré lundi qu'il entendait honorer ses dettes mais qu'il avait besoin d'une aide d'urgence pour ce faire.

A lire aussi