Le FMI juge que le yuan n'est plus sous-évalué

le 26/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le yuan franchit un obstacle de plus à son inclusion dans le panier des monnaies formant les droits de tirages spéciaux (DTS) du FMI. Une mission du Fonds monétaire international en Chine a conclu mardi que «l'appréciation de l'année écoulée a amené le taux de change à un niveau qui n'est plus sous-évalué». Les experts du FMI estime que «la Chine devrait viser la mise en œuvre d'un taux de change flottant dans deux à trois ans».

A lire aussi