Les encours de crédits immobiliers progressent en Europe du Nord

le 21/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si la Belgique, le Luxembourg, la Suède et l'Autriche ont été les plus dynamiques en 2014, les encours ont chuté en Espagne, au Portugal et en Grèce

Dans son étude annuelle réalisée sur les encours de crédits immobiliers résidentiels au sein de l'Union européenne, le Crédit Foncier met en avant que le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France et l'Espagne concentrent, à fin 2014, les deux tiers (66%) des presque 6.000 milliards d'euros d'encours pour un poids cumulé de la population de seulement 51%.

Derrière la hausse des encours de 1,6% en 2014 corrigée des effets de change se cachent de fortes disparités géographiques entre pays du Nord et du Sud de l’Europe. C'est en Belgique (+20%), au Luxembourg (+8,3%), en Suède (+5,3%) et en Autriche (+3,5%) que la progression a été la plus importante, alors qu'ils ont reculé de 6% en Irlande, de 4% en Espagne et au Portugal, de 2% en Grèce et de 1% en Italie. Le Royaume-Uni et l'Allemagne ont eux vu leurs encours augmenter plus fortement que la moyenne de l'UE de 3%, comme la France où la hausse est de 2,3%. Le poids des encours de crédits immobiliers par ménage propriétaire se monte à 50.015 euros en France. Un montant qui situe l'Hexagone à la huitième place très loin derrière le Danemark (189.939 euros), le Luxembourg (154.164 euros), la Suède (81.191 euros), le Royaume-Uni (78.061 euros), les Pays-Bas (77.722 euros), et même l'Irlande et Chypre, mais légèrement devant l'Allemagne (49.289 euros), l'Espagne (43.179 euros) et la moyenne de l'UE (40.320 euros). La proportion de ménages propriétaires remboursant un crédit est élevée en Europe du Nord, avec des niveaux deux fois supérieurs en Suède et aux Pays-Bas, où les soutiens fiscaux et le recours à la titrisation par les banques sont importants. Les pays du Nord, qui concentrent 63% des encours pour 41% de la population, ont également une part importante de crédits in fine.

Marché des bureaux en France. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Marché des bureaux en France. Illustration L'Agefi.

A lire aussi