Les économies de l'Ukraine et de la Russie souffrent de leur conflit

le 15/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le produit intérieur brut (PIB) russe s'est contracté de 1,9% sur un an au premier trimestre 2015, selon les statistiques officielles publiées vendredi. Pénalisée par la chute des cours du pétrole et par les sanctions prises après l'annexion de la Crimée, l'économie russe est censée se contracter de 3% cette année selon la prévision du gouvernement.

De son côté, l'économie ukrainienne s'est contractée de 17,6% en rythme annuel au premier trimestre 2015. Alors que l'Ukraine discute d'une restructuration d'une partie de sa dette (environ 23 milliards de dollars, soit près de 20 milliards d'euros) à travers un allongement et une décote, le Premier ministre Arseni Iatseniouk a appelé vendredi les créanciers à tenir compte de la situation économique précaire du pays.

A lire aussi