La croissance accélère en zone euro mais ralentit en Allemagne

le 13/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le produit intérieur brut (PIB) des 19 pays membres de la zone euro a progressé de 0,4% en janvier-mars par rapport aux trois mois précédents, sa progression la plus importante depuis le deuxième trimestre 2013. Sur un an, sa hausse atteint 1,0%, selon l'estimation flash d'Eurostat. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 0,5%, avec un PIB en hausse de 1,1% sur un an. Au quatrième trimestre, ces chiffres avaient été de +0,3% et +0,9% respectivement.

L'Allemagne a déçu, et vu sa croissance décélérer à 0,3%, après +0,7% au quatrième trimestre. La France a fait mieux qu'attendu avec une hausse de 0,6% de son PIB sur la période, en raison d'un fort effet stock et d'un rebond de la consommation lié à la baisse des prix du pétrole. De son côté, l’Italie présente un PIB en hausse de 0,3% au premier trimestre et inchangé sur un an. C'est la première fois que l'économie italienne ne se contracte pas en rythme annuel depuis le troisième trimestre 2011. Enfin, l'économie grecque, qui était sortie de récession en 2014, s'est contractée de 0,2% sur un trimestre. Selon un document publié ce week-end par le ministère des Finances, Athènes ne prévoit plus qu'une croissance de 0,8% minimum sur l'ensemble de 2015, moins du tiers de la projection initialement retenue dans le projet de budget 2015.

A lire aussi