La grève du rail coûtera cher à l'économie allemande

le 04/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Une grève des conducteurs de train en Allemagne a débuté lundi, et doit durer jusqu’à dimanche. Elle coûtera 500 millions d'euros à l'économie du pays, selon la fédération allemande des chambres de commerce (DIHK). La grève, qui oppose la GDL, syndicat des conducteurs de locomotives, et la Deutsche Bahn au sujet des conditions de travail, touche le fret et le transport de passagers. La grève pourrait créer des problèmes d'approvisionnement pour les entreprises allemandes, particulièrement les industries chimiques et sidérurgiques, s'inquiète le président de la DIHK, Eric Schweitzer. "La grève est un droit en Allemagne mais je n'en pense pas moins que ces grèves représentent un lourd fardeau pour de nombreuses personnes et de nombreuses entreprises", a déclaré Angela Merkel, la Chancelière allemande, lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre tchèque, en visite en Allemagne.

A lire aussi