La justice américaine inculpe un trader britannique pour manipulation du marché

le 22/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Arrêté hier par la police britannique, Navinder Singh Sarao est soupçonné d’avoir joué un rôle clé dans le «flash crash» de mai 2010.

Le «flash crash» de mai 2010 à Wall Street fait à nouveau parler de lui. Le département américain de la Justice (DoJ) a annoncé hier soir avoir inculpé de manipulation sur le marché à terme Navinder Singh Sarao, un trader britannique de 37 ans, soupçonné d'avoir joué un rôle clé dans cet événement. Le 6 mai 2010, les trois grands indices boursiers de Wall Street avaient brutalement plongé de près de 10% - le Dow Jones avait ainsi chuté de 600 points en cinq minutes - avant de rebondir et d'effacer une partie de leurs pertes. Cet épisode avait illustré la part grandissante des transactions à haute fréquence.

La tendance ne s’est pas améliorée depuis lors, si l’on en croit le dernier rapport semestriel sur la stabilité financière publié la semaine dernière par le Fonds monétaire international (FMI). L’institution y désigne le trading à haute fréquence comme l’un des facteurs contribuant à une volatilité accrue des marchés financiers. Cette pratique représente par exemple 50% des échanges sur des marchés au comptant des emprunts d'Etat américains et entre 60 et 70% sur les marchés à terme.

Le trader inculpé se serait servi d'un programme de transactions automatisées pour passer simultanément de multiples ordres de vente à différents prix et dans de grands volumes pour donner l'illusion d'une offre abondante. Il les aurait modifiés fréquemment pour les maintenir près des cours du marché puis les aurait annulés sans les exécuter. Une fois la baisse des cours enclenchée, il aurait vendu des contrats à terme pour les racheter à un cours inférieur. «La manipulation présumée de Sarao lui aurait fait réaliser des profits considérables et aurait contribué à un plongeon majeur du marché boursier américain», souligne le DoJ dans son communiqué. C'est la première fois que les régulateurs américains laissent entendre qu'une manipulation du marché a joué un rôle dans le «krach éclair» de mai 2010.

Navinder Singh Sarao a été arrêté hier par la police britannique pour fraude électronique et manipulation. Il comparaîtra aujourd’hui devant un juge du tribunal de Westminster, a précisé la police de Londres. Le DoJ a de son côté indiqué qu'il avait demandé son extradition. En parallèle, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), le régulateur américain chargé de superviser les produits dérivés, a engagé des poursuites au civil contre le trader, en le présentant comme un «acteur très important du marché».

A lire aussi