Pierre Moscovici se veut accommodant sur le déficit français

le 20/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le plan de réduction du déficit public français pose un problème légal au regard des objectifs fixés par les ministres des Finances de l'Union européenne, mais la croissance économique et l'objectif nominal de déficit sont plus importants au bout du compte, a déclaré samedi à Reuters le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Pierre Moscovici.

A lire aussi