Les encours d'épargne salariale atteignent 110 milliards d'euros

le 16/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les encours d'épargne salariale atteignent 110 milliards d'euros

Le millésime 2014 s'est révélé plutôt favorable à l'épargne salariale en France, dont les encours ont progressé de 5% sur un an pour atteindre 109,9 milliards d'euros à fin décembre, selon l'Association française de gestion financière (AFG). Près de 11 millions de porteurs, travaillant dans 290.000 entreprises, en sont bénéficiaires, un nombre à peu près stable. Amundi reste de loin le leader du marché, avec 44,7 milliards d'euros, près du double de Natixis (23,2 milliards) et quatre fois plus que BNP Paribas IP (10,5 milliards), ses deux poursuivants.

La progression des encours est due pour l'essentiel à la hausse des marchés financiers. Les versements sur des dispositifs d’épargne salariale ont atteint 12,2 milliards d’euros en 2014, en augmentation de plus de 4 % par rapport à 2013, tandis que les rachats s'élèvent à 12 milliards. La collecte nette est donc tout juste positive (200 millions d’euros), mais elle avait été négative à hauteur de 3,5 milliards d’euros en 2013 en raison de «la mesure contestable de déblocage exceptionnel de l’épargne salariale», souligne l'AFG. Le projet de loi Macron en cours de discussion au Sénat contient plusieurs dispositions favorables à l'épargne salariale dans les PME.

A lire aussi