La BNS a acheté 25,8 milliards de devises étrangères fin 2014

le 26/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Banque nationale suisse (BNS) a annoncé jeudi avoir dépensé 25,8 milliards de francs suisses (24,6 milliards d'euros) pour défendre sa monnaie fin 2014 avant d'abandonner son cours plancher, jugé trop coûteux pour l'économie du pays. La banque centrale estime qu'il était nécessaire d'abolir ce cours plancher, en vigueur pendant trois ans. Cette décision est critiquée avec de plus en plus de virulence par les responsables politiques face au ralentissement de la croissance en Suisse, imputable en partie au raffermissement du franc.

A lire aussi