Le FESF refuse de restituer 1,2 milliard d’euros à la Grèce

le 25/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Des responsables de la zone euro ont jugé que la Grèce ne pouvait pas légalement prétendre à la restitution de 1,2 milliard d'euros liés à la recapitalisation bancaire que réclame son gouvernement, en ajoutant qu'ils chercheraient le moyen de régler le problème dans l'avenir. Athènes ne peut donc pas compter dans l'immédiat sur ces liquidités, dont elle a pourtant un besoin urgent. La Grèce souhaitait que le Fonds européen de stabilité financière (FESF) lui restitue 1,2 milliard d'euros que détenait jusqu'au mois dernier le fonds national de recapitalisation du secteur bancaire grec mais qu'il a dû transférer au FESF.

A lire aussi