Elliott se dit surpris du refus d'Alliance Trust de lui ouvrir son conseil d'administration

le 20/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le ton monte entre Alliance Trust et le fonds activiste Elliott, premier actionnaire du gérant d'actifs britannique avec 12% de son capital. Elliott s'est dit "surpris et déçu" par la décision d'Alliance Trust de ne pas lui accorder de siège à son conseil d'administration. Le fonds demandait la nomination de trois administrateurs. Selon Elliott, cette décision illustre à quel point Alliance Trust "ne se préoccupe pas de ses actionnaires". Le gérant d'actifs indique redouter qu'Elliott ne cherche à exercer une "influence indue".

A lire aussi