Athènes révise les objectifs du précédent gouvernement

le 17/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le ministère grec des Finances a revu à la baisse l'estimation d'excédent budgétaire primaire pour 2014, la ramenant à 0,3% du PIB contre celle de 1,5% avancée par le précédent gouvernement. Ce nouveau calcul s'explique notamment par un manque à gagner de 3,9 milliards d'euros dans les caisses de l'Etat l'an dernier. En y intégrant des paiements comptables effectués au début de cette année mais qui seront inscrits dans les comptes 2014, le surplus primaire pourrait atteindre 0,6%.

A lire aussi