HSBC Private Bank risque un renvoi en correctionnelle en France

le 13/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le parquet national financier (PNF) a requis mardi 10 mars le renvoi en correctionnelle de la filiale suisse d'HSBC, HSBC Private Bank, pour blanchiment de fraude fiscale et démarchage illicite en France en 2006 et 2007. L'information, révélée par Le Monde, a été confirmée à l'AFP par une source judiciaire. Ces réquisitions font suite à un échec des négociations entre la justice française et la banque pour une procédure de plaider-coupable. Secouée par le scandale des SwissLeaks au niveau mondial, la banque britannique aurait refusé transiger avec les autorités françaises, «effrayée par le montant de l'amende record qu'elle aurait été amenée à débourser», selon Le Monde. Cette amende aurait pu s'élever à 1,4 milliard d'euros, écrit le quotidien. Le montant des avoirs cachés au fisc français s'élèverait à 5,1 milliards d'euros pour près de 9.000 clients.

A lire aussi