La Banque de Suisse reste prudente sur ses dividendes

le 06/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Banque nationale suisse (BNS) a dégagé un bénéfice de 38,3 milliards de francs (35,7 milliards d'euros) en 2014 après avoir subi une perte de 9,1 milliards en 2013, imputable en particulier à une chute des cours de l'or. Ce bénéfice s’explique grâce à une revalorisation de ses réserves de change et d'or. La BNS, qui a mis les marchés en émoi depuis qu’elle a désarrimé le franc suisse d'avec l'euro en janvier, a prévenu vendredi que la volatilité de ses résultats impliquait qu'elle ne pouvait garantir de rétribuer les actionnaires à l'avenir. Pour autant, elle versera 2 milliards de francs de dividendes sur les comptes de 2014, après avoir passé le dividende en 2013.

A lire aussi